Jeunes d’Afrique : Qu’avons nous à leur proposer ?

Depuis les temps anciens, quand Ulysse, héros intrépide de la Grèce antique, partit pour la guerre de Troie, il confia son foyer à un ami sage nommé Mentor, chargé de guider et de protéger son fils Télémaque. Ainsi, Mentor devint le symbole intemporel de sagesse et de guidance. Mais avant même que la Grèce ne rêve de ses dieux, en Afrique, les villages se partageaient la responsabilité d’élever chaque enfant. Une figure spéciale, nommée « Habari gani menta » en swahili, se consacrait à demander et à veiller sur les jeunes.

Dans les contrées zouloues, les jeunes apprenaient de leurs anciens, recevant leur sagesse comme un héritage sacré. Le mentorat, ainsi enraciné dans diverses cultures, transcende les époques et les civilisations, révélant son rôle vital dans l’éducation et le développement humain.

Le coaching, quant à lui, trouve ses racines dans le domaine du sport. Les entraîneurs guidaient les athlètes vers la victoire, leur offrant une formation rigoureuse et ciblée. Dans les années 1990, en Afrique du Sud, cette approche fut adoptée par la Community Development Resource Association pour former les praticiens du développement.

Aujourd’hui, coaching et mentorat sont des piliers incontournables du développement du leadership. Ces méthodes, bien que populaires, restent méconnues quant à leur fonctionnement précis. Sont-elles pertinentes pour les ONG?

La réponse réside dans l’examen des expériences pratiques, montrant comment elles renforcent les capacités des organisations de la société civile.

L’essence du mentorat et du coaching repose sur une série de conversations entre deux individus. Le coaching se concentre sur les tâches et les compétences, limité dans le temps, tandis que le mentorat s’étend sur le développement personnel, sans limite de durée. Les ingrédients clés pour un mentorat et un coaching efficaces incluent l’adaptation au contexte, des conversations ciblées, des contrats d’apprentissage, et la création d’un espace de confiance.

Les exemples de l’Institut pour la société civile en Afrique de l’Ouest et de Moremi Initiative for Women’s Leadership montrent l’importance de ces méthodes dans le renforcement des capacités et la confiance en soi. Cependant, il est crucial de documenter et de partager ces expériences pour dégager les bonnes pratiques adaptées aux contextes africains, afin d’enrichir les stratégies de formation et de développement personnel.

Dans un monde complexe et en évolution rapide, où les leaders sont souvent isolés et débordés, le mentorat et le coaching offrent un soutien indispensable. Ils ne sont pas un luxe, mais une nécessité, pour tous les niveaux et types d’organisations. Ils sont les gardiens silencieux, transmettant leur sagesse et guidant les générations futures vers un avenir prometteur.

Les jeunes doivent rapidement être coachés par des mentors car ils représentent l’avenir et les leaders potentiels de notre société. Dans un monde de plus en plus complexe et compétitif, il est essentiel de leur fournir les outils et les conseils nécessaires pour réussir. Le mentorat offre une opportunité unique de bénéficier de l’expérience et de la sagesse de ceux qui ont déjà navigué dans les défis auxquels les jeunes sont confrontés aujourd’hui.

Le mentorat permet aux jeunes de développer des compétences essentielles telles que la pensée critique, la prise de décision, et la gestion du temps. En travaillant avec un mentor, les jeunes peuvent mieux comprendre leurs forces et leurs faiblesses, ce qui leur permet de se concentrer sur les domaines nécessitant une amélioration. Les mentors peuvent également fournir des conseils précieux sur la façon de surmonter les obstacles personnels et professionnels.

En outre, le mentorat favorise le développement personnel en aidant les jeunes à établir des objectifs clairs et à développer un plan pour les atteindre. Les mentors servent de modèles, inspirant et motivant les jeunes à poursuivre leurs ambitions avec détermination et persévérance. Ils peuvent également offrir un réseau de contacts professionnels, ouvrant des portes et créant des opportunités qui autrement pourraient être inaccessibles.

Les avantages du mentorat ne se limitent pas aux jeunes mentorés. Les mentors eux-mêmes trouvent souvent un grand sens et une satisfaction personnelle à partager leurs connaissances et à voir leurs protégés réussir. De plus, le mentorat renforce les liens intergénérationnels et crée un sentiment de communauté et de soutien mutuel.

Le mentorat est un outil puissant pour le développement des jeunes. En les équipant des compétences, des connaissances et du soutien nécessaires, nous pouvons les aider à réaliser leur potentiel et à devenir des leaders efficaces et responsables. Le mentorat est un investissement dans notre avenir collectif, et il est crucial que nous reconnaissions et exploitons cette opportunité dès que possible.

Et puis aujourd’hui on voit bien comment le « coaching » des années précédentes se retrouve aujourd’hui dans le fond des océans ou des coins de déserts sans vie ! Le religieux ou le spirituel est une foi qui se nourrit des faits d’actualités et non de fables qui se répètent inlassablement sans résultat.

Nos enfants veulent vivre avec dignité  !

Qu’avons nous à leur proposer ?

Nasrallah Belkhayate

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*