Trophée de l’Africanité de la Paix à la Première Dame de Zambie, Mme Mutinta Hichilema

C’est à l ‘occasion de la 11e édition de la conférence africaine sur les droits en santé sexuelle et reproductive qui a eu lieu à Rabat que La Fondation du Trophée de l’Africanité a eu l’honneur de remettre le prestigieux Trophée de l’Africanité de la Paix à la Première Dame de Zambie, Mme Mutinta Hichilema. Cette distinction exceptionnelle célèbre son engagement dévoué et ses actions décisives pour la protection des droits des jeunes filles en Zambie et sa lutte contre le mariage des enfants.

Mme Mutinta Hichilema s’est illustrée par son leadership exceptionnel en organisant une conférence dédiée à la lutte contre le mariage des enfants en Zambie. Cet événement a mis en lumière une réalité alarmante : une fille sur trois en Zambie est mariée avant d’atteindre l’âge de 18 ans. La Première Dame, consciente de l’urgence de la situation, a mobilisé ses ressources et son influence pour combattre ce fléau.

En partenariat avec l’UNICEF et l’UNFPA, son bureau a travaillé sans relâche pour plaider en faveur de la protection des filles contre le mariage précoce et la grossesse chez les adolescentes. Cette collaboration stratégique vise à créer des conditions de vie plus sûres et plus prometteuses pour les jeunes filles en Zambie. La conférence organisée par Mme Hichilema a servi de point de ralliement crucial pour les acteurs et les partenaires engagés dans cette cause.

Aux côtés de la Division du Genre et d’autres institutions gouvernementales, ainsi que des agences des Nations Unies, des ONG et des représentants du secteur privé, elle a présenté une série d’initiatives existantes et planifiées. Ces initiatives sont conçues pour instaurer un environnement où les jeunes filles peuvent s’épanouir en toute sécurité et dignité. Lors de cet événement, Mme Hichilema a dévoilé son programme ambitieux pour éradiquer le mariage des enfants. Elle a souligné l’importance d’une action continue et d’efforts collectifs pour surmonter ce défi. La conférence a également offert une plateforme essentielle pour renforcer les engagements avec les parlementaires, les leaders traditionnels et religieux, le secteur privé, la société civile et les organisations confessionnelles.

Ensemble, ils ont exploré des moyens de contrer les normes sociales et les pratiques culturelles nuisibles qui perpétuent le mariage des enfants. La remise du Trophée de l’Africanité pour la Paix à Mme Mutinta Hichilema est une reconnaissance de ses efforts constants pour promouvoir la paix et l’égalité en Zambie. En remettant en question les croyances profondément ancrées et en plaidant pour des réformes politiques, elle joue un rôle crucial dans la création d’un avenir où chaque fille en Zambie peut aspirer à une vie épanouie et autonome. Ce trophée symbolise non seulement l’appréciation de ses réalisations, mais aussi un appel à continuer à se tenir ensemble dans la solidarité.

En prenant des mesures décisives pour mettre fin au mariage des enfants, nous assurons un avenir plus lumineux et plus équitable pour tous. La Fondation du Trophée de l’Africanité salue la Première Dame de Zambie, Mme Mutinta Hichilema, pour son engagement inébranlable en faveur des jeunes filles de son pays. Son leadership et sa vision sont une source d’inspiration pour l’Afrique et le monde entier. Alors que nous continuons à travailler ensemble pour éliminer le mariage des enfants, nous rendons hommage à ceux qui, comme Mme Hichilema, consacrent leur vie à promouvoir la paix, la justice et l’égalité.

Ensemble, nous pouvons créer un avenir où chaque enfant, indépendamment de son origine ou de son sexe, a la possibilité de réaliser son plein potentiel et de vivre dans la dignité et l’amour. Cette remise du Trophée de l’Africanité pour la Paix marque un pas important vers un avenir plus inclusif et plus équitable, où les droits des enfants sont protégés et valorisés.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*