La Fondation Trophée de l’Africanité propose un Plan National pour l’Olivier Al Maghribi

Le Maroc possède un potentiel significatif pour devenir un leader mondial de l’huile d’olive en raison de plusieurs facteurs, notamment ses conditions climatiques favorables, son expertise traditionnelle dans la culture de l’olivier, sa position géographique stratégique et ses efforts constants pour moderniser et développer son secteur agricole. Voici quelques raisons pour lesquelles le Maroc pourrait aspirer à ce leadership et des suggestions sur la manière d’y parvenir :

  1. Conditions climatiques idéales : Le climat méditerranéen du Maroc offre des conditions propices à la culture de l’olivier. Avec des étés chauds et secs et des hivers doux, de vastes régions du pays sont parfaitement adaptées à la croissance des oliviers, ce qui permet des rendements de haute qualité et une production abondante d’huile d’olive.
  2. Variété d’olives et diversité des terroirs : Le Maroc abrite une grande diversité de cultivars d’oliviers, offrant une variété d’arômes et de saveurs d’huile d’olive. De plus, les différentes régions du pays présentent une diversité de terroirs, ce qui permet la production d’huiles avec des caractéristiques distinctes et recherchées sur le marché mondial.
  3. Investissement dans la modernisation de l’agriculture : Le gouvernement marocain a mis en place des politiques visant à moderniser et à développer le secteur agricole, y compris celui de l’olivier. Cela inclut l’adoption de pratiques agricoles durables, l’amélioration de l’infrastructure agricole, l’accès aux technologies agricoles avancées et le soutien aux petits exploitants.
  4. Exportations croissantes : Le Maroc a considérablement augmenté ses exportations d’huile d’olive au cours des dernières années, témoignant de sa capacité à répondre à la demande internationale. En continuant à promouvoir ses produits sur les marchés mondiaux et en maintenant des normes de qualité élevées, le Maroc peut renforcer sa position en tant que fournisseur fiable d’huile d’olive de qualité.

Pour atteindre son objectif de devenir un leader mondial de l’huile d’olive, le Maroc pourrait envisager les actions suivantes :

  1. Investir dans la recherche et le développement : Continuer à investir dans la recherche agronomique pour améliorer les techniques de culture de l’olivier, augmenter les rendements et développer de nouvelles variétés résistantes aux maladies et adaptées aux conditions changeantes.
  2. Formation et soutien aux agriculteurs : Offrir une formation continue aux agriculteurs sur les meilleures pratiques agricoles, la gestion des cultures et la transformation des olives en huile d’olive de haute qualité. Le gouvernement peut également fournir un soutien financier et technique aux petits exploitants pour les aider à moderniser leurs opérations.
  3. Promotion de la qualité et de la certification : Mettre l’accent sur la qualité et la traçabilité des produits en mettant en place des normes de qualité strictes et des systèmes de certification. La certification de l’huile d’olive marocaine selon les normes internationales renforcerait la confiance des consommateurs et ouvrirait de nouveaux marchés.
  4. Développer le tourisme oléicole : Le Maroc peut capitaliser sur son patrimoine oléicole en développant le tourisme rural axé sur l’olivier. Les visites de vergers d’oliviers, les dégustations d’huile d’olive et les expériences de production peuvent non seulement générer des revenus supplémentaires pour les communautés locales, mais aussi promouvoir la réputation de l’huile d’olive marocaine à l’échelle mondiale.

En mettant en œuvre ces mesures et en capitalisant sur ses atouts naturels et son expertise traditionnelle, le Maroc a le potentiel de devenir un leader mondial de l’huile d’olive, renforçant ainsi sa position sur le marché mondial de l’agriculture et contribuant au développement économique et social du pays. C’est une affaire de bon plan ! Un plan de l ‘olivier maghribi !

Dans le Saint Coran on lit :  » Dieu, la lumière des cieux et de la terre est comme Sa lumière, comme une niche dans laquelle se trouve une lampe. La lampe est dans son verre, et le verre est comme s’il était une étoile atomique qui s’allume. D’un olivier béni, ni oriental ni occidental, son huile brillerait presque même si aucun feu ne la touchait. Lumière sur lumière.  » Dieu guide vers Sa lumière qui Il veut. Ô Dieu, guide-nous vers Ta lumière, ô le Plus Miséricordieux des Miséricordieux.

Nasrallah Belkhayate

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*