Marrakech : les Trophées de l’Africanité jettent la lumière sur la diplomatie culturelle

La 12ème Conférence de la Fondation “Trophée de l’Africanité” s’est tenue lundi à Marrakech, autour du thème “La diplomatie culturelle, un levier du développement humain en Afrique”. Cette rencontre a été rehaussée par la participation de diplomates africains, de chercheurs et d’étudiants issus de différents pays subsahariens.

Les Trophées de l’Africanité, désormais reconnus sur la scène internationale, sont un couronnement des efforts d’un engagement personnel ou communautaire dans le but d’améliorer les conditions sociales et humaines en Afrique.

A travers ces Trophées, prix inédit dans le Continent, la Fondation témoigne sa reconnaissance et son soutien aux initiatives qui contribuent à créer un cadre vertueux à la médiation, aux actions culturelles et socio-économiques, au développement humain, aux bonnes pratiques de la gouvernance et de la justice économique en hommage à la tradition africaine et à la sagesse du vivre-ensemble.

S’exprimant à cette occasion, le président de la Fondation “Trophée de l’Africanité”, Nasrallah Belkhayate a déclaré que « rien de grand ne se fait sans culture : cela est valable aussi pour notre diplomatie. Pour le Maroc et pour notre action à l’étranger, la culture constitue un atout majeur que les Marocains savent, avec un talent hors du commun, mettre en valeur, tout en faisant prévaloir dans ce domaine notre authenticité, loin de toute posture individualiste et culturelle”.

Le rayonnement de la culture marocaine repose depuis toujours sur sa légendaire hospitalité envers des cultures étrangères, a-t-il fait remarquer, soulignant que pour la ville de Marrakech, l’un de ses secrets andalous est d’avoir su très tôt faire rayonner sa culture en parfaite symbiose avec celle des autres. “C’est aussi un prolongement naturel et historique de la diplomatie spirituelle marocaine”, a-t-il indiqué.

A travers ses différentes éditions autour du « Trophée de l’Africanité » , la Fondation se veut un hommage aux valeurs humaines africaines de la diplomatie culturelle ou socio-économique, permettant de  lutter contre la pauvreté, l’obscurantisme, la précarité, le chômage, la migration clandestine et l’exclusion sociale.

Source : lien

Laisser une réponse

Commentaires récents
    Categories
    WordPress Event Theme
    Latest Events
    21 décembre 2018