4 éme Sommet de l ‘Africanité

À vous, membres estimés, partenaires dévoués et amis de longue date,

Je m’adresse à vous aujourd’hui avec un sentiment de grande fierté et d’immense gratitude en tant que Président de la Fondation Trophée de l’Africanité, à la suite de la réussite éclatante du quatrième Sommet de l’Africanité qui s’est tenu dans l’enceinte prestigieuse du Collège LaSalle à Rabat. Ce sommet a réuni une assemblée distinguée de cent personnalités, parmi lesquelles des diplomates, des académiciens et des experts en éducation, venus des quatre coins du monde pour échanger sur un thème d’importance capitale : l’inspiration du système éducatif canadien pour l’avenir de l’Afrique.

Nous avons eu l’honneur d’accueillir des diplomates africains, tels que SE Madame Shakilla K. Umutoni, Ambassadrice du Rwanda au Maroc, qui a brillamment souligné l’importance cruciale de l’éducation des femmes dans le processus de transformation de son pays. De la même manière, SE Madame Filomena M. Mascarenhas Tipote, Ambassadrice de la Guinée-Bissau, et SE Monsieur Mamadou Coulibaly, Ambassadeur du Burkina Faso, ont partagé leurs perspectives enrichissantes sur les avancées et les défis de l’éducation dans leurs nations respectives, rappelant que l’éducation est une arme puissante contre les nombreux défis, y compris le terrorisme. Et enfin SE Monsieur Yahaya Mohamed Iliassa, Ambassadeur de l’Union des Comores qui a mis en lumiére le premier mot du Saint Coran “ Lis au Nom de Ton Seigneur “ pour souligner la place divine accordée à l ‘éducation au coeur de l ‘humanité.

Des témoignages inspirants de personnalités telles que Maha Grima, attachée au Programme des Nations Unies pour le Développement, ont illustré comment l’expérience éducative au Canada peut devenir un tremplin en faveur de la diaspora africaine pour un engagement renouvelé en Afrique. Mohammed H’Midouch Consul Honoraire du Cap Vert a plaidé notamment pour une facilitation aux étudiants africains à l ‘accès des études en médecine au Canada et Bertin Léopold Kouayep a souligné la nécessité d’adapter l’éducation aux besoins réels des jeunes africains, tandis que Khalid Chafaqui a souligné le potentiel des technologies modernes dans l’innovation éducative et l’entrepreneuriat rural.

Le sommet a également été l’occasion de reconnaître les efforts et le dévouement de Madame Bouchra By, Directrice Générale de LCI Education Maroc, qui a été honorée par la remise de la Médaille de la Reconnaissance Africaine pour son leadership exemplaire et son soutien indéfectible à l’éducation.

Alors que nous clôturons ce chapitre enrichissant, je tiens à exprimer ma gratitude sincère à tous ceux qui ont participé, contribué et partagé leurs insights lors de ce sommet. Vos efforts continus nous rapprochent chaque jour davantage de notre objectif commun : un avenir où l’éducation est le socle du développement et de la prospérité.

En avant ensemble, pour continuer à bâtir sur ces fondations solides et poursuivre notre mission éducative pour le bien de toute l’Afrique.

Avec toute ma gratitude et mon respect,,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*