Journée Internationale de la Femme Africaine : le Mot du Président

A l’occasion de la journée internationale de la femme africaine, je tiens à saluer au nom de la FTA toutes les femmes africaines, où qu’elles se trouvent, pour leur solidarité envers le continent. Je suis ravi de voir que des événements et des partages d’informations dans cette même optique contribuent à prendre des décisions qui favorisent l’épanouissement de la femme africaine.

Il est important de ne pas nous méprendre sur la stratégie à adopter : Femmes d’Afrique, visez les postes de commandement. C’est uniquement ainsi que les conditions des femmes africaines pourront évoluer, plutôt que simplement partager abondamment sur les réseaux sociaux.

Il est essentiel de développer une stratégie qui permette aux femmes africaines d’accéder à des postes de commandement dans tous les domaines, que ce soit en politique, dans les entreprises ou au sein des organisations internationales. En visant ces positions clés, les femmes auront un réel pouvoir décisionnel et pourront contribuer activement à l’amélioration de leurs propres conditions ainsi qu’à celles de leur communauté.

Cela nécessite un changement profond dans la manière dont la société perçoit le rôle des femmes. Il faut encourager et soutenir activement les femmes africaines à se former, à acquérir des compétences professionnelles et à occuper des postes de responsabilité. Cela passe par une éducation inclusive qui valorise l’égalité entre hommes et femmes dès le plus jeune âge.

De plus, il est primordial de créer un environnement favorable où les talents féminins peuvent s’épanouir sans être entravés par des discriminations ou des stéréotypes sexistes. Les politiques gouvernementales doivent promouvoir l’égalité salariale, garantir la protection contre toute forme de violence basée sur le genre et mettre en place des mesures concrètes pour faciliter l’accès aux opportunités professionnelles pour toutes les femmes africaines.

Enfin, il ne suffit pas seulement d’agir individuellement : il est crucial que les femmes africaines se soutiennent mutuellement et créent un réseau solide où elles peuvent partager leurs expériences, leurs connaissances et leurs contacts professionnels. La solidarité entre femmes est un puissant levier pour briser les barrières qui limitent encore trop souvent leur progression.

En somme, en encourageant les femmes africaines à viser les postes de commandement, nous pouvons transformer la société et créer un avenir où l’épanouissement des femmes est une réalité. Cela nécessite une volonté collective et des actions concrètes pour renforcer leur participation active dans tous les domaines de la vie sociale, économique et politique du continent africain.

Prenons les bonnes places pour imposer les bonnes décisions.

C’est valable aussi pour les tables de négociation dans les instances internationales.

Arrêtons de croire aux partages denués d’esprits féconds et visionnaires.

Rien ne se fera sans que vous ne le fassiez vous mêmes !

Changeons le monde en visant la place qui le permet.

A la Grâce de Dieu.

 

Nasrallah Belkhayate

1 Comment
  1. Hey,

    Getting right to it, Facebook did a public case study on us because of the digital marketing work we’ve done for our clients.

    We’ve found that after working with 31,223 clients (to date) there’s one form of marketing in 2024 that’s working better than all others.

    It isn’t low-budget, but it typically starts driving results in 1.5 weeks.

    Want to know what that is and how it works?

    If you’re interested, let’s chat here (: https://bit.ly/alm-chat

    Best,
    Mirella

    PS – I won’t see your response on here so if you have a question, please book a call (:

    4-601 Edgeley Blvd, Concord, Ontario, Canada L4K 4G2
    Email unsubnow1@gmail.com with your website to “UNSUB” meaning you will not hear from me again.

Laisser une réponse

avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930