Coco POLIZZI ( Italie )

Bâtisseur de la Medina d’Agadir au Maroc,

Citation :  » l’idée de la fondation des Trophées de l’Africanité est une innovation culturelle et socio-économique qui porte déjà ses fruits sur le continent.  »

Coco POLIZZI (né en 1941)

Le bâtisseur de la Medina d’Agadir au Maroc, village artisanal et culturel (visitez son chef d’oeuvre architectural dans notre Coup de coeur de la galerie), est aussi un peintre et un sculpteur de génie.

Proche de la Nature et curieux de ses mystères, philosophe et poête, cet artiste hédoniste et généreux est tel un sage qui aurait pu vivre plusieurs vies, avec la curiosité et l’élan d’un enfant de 8 ans.

Ce créateur visionnaire « aux mille idées » nous emporte dans un tourbillon artistique qui élève l’esprit et éveille nos émotions.

Ses oeuvres sont lumineuses, intimistes et voilées de mystères. Un parcours initiatique révélé comme un témoignage…

Coco (Beato Salvatore) Polizzi, sicilien d’origine, est né le 19 septembre 1941 à Rabat, Maroc.

Issu d’une famille de bâtisseurs, son talent et son savoir faire se développent très tôt auprès de son père et de son frère. A 8 ans, il trace les perspectives sans point de fuite ; à 14 ans, il est déjà projeteur en architecture. L’âge à laquelle il intègre les Beaux Arts de Rabat.

Considéré comme l’un des plus grands architectes du Maroc, toute sa vie sera consacrée à la construction et la décoration (bois sculpté, mosaïque romaine, maçonnerie de pierre, ameublement…) d’hôtels, de villas de luxe, appartements, immeubles, restaurants, discothèques, écoles, usines… au quatre coins du monde.

Amoureux de la Vie, du Maroc, de ses traditions et de ses cultures, il fait revivre l’art et l’artisanat local, encourage les initiatives et la création, forme, partage et transmet son savoir avec passion…

« Mon seul rêve, c’est de donner tout ce que je sais avant de partir.
On ne devrait pas mourir avec des secrets. Je pense que c’est le seul pêché de la vie ».