Quels sont les objectifs de l ‘Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID) ?

Quels sont les objectifs de  l’AECI ?
Aujourd’hui présente dans 33 pays, l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID) a été créée il y a 25 ans afin de contribuer à l’élimination de la pauvreté et de la faim dans le monde et apporter un concours actif à la construction de la paix, des objectifs qui restent au cœur de son travail quotidien.
Organisme de gestion de la politique espagnole de coopération internationale au développement, l’AECID a été créée le 11 novembre 1988, en tant qu’entité de droit public rattaché au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération par le biais du Secrétariat d’État à la Coopération internationale et à l’Ibéro-Amérique. Son but est de lutter contre la pauvreté par la promotion, la gestion et la mise en œuvre de politiques publiques de coopération internationale pour le développement. Elles visent aussi bien la lutte contre la pauvreté que la réalisation d’un développement humain durable dans les pays en voie développement, en particulier ceux inclus dans le Plan directeur établi tous les quatre ans. Comme cela est indiqué dans l’article 4 de son Statut, elle a également pour objectif de contribuer à la paix, à la liberté et à la sécurité humaine, de promouvoir la cohésion sociale, de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement, de promouvoir l’égalité et de favoriser la coopération culturelle et scientifique.

Afin de remplir sa mission, l’AECID doit mettre en œuvre les directives contenues dans les plans directeurs de la coopération espagnole. Le premier plan directeur concernait la période 2001-2004 et plus récemment, le secrétaire général de la Coopération internationale, Gonzalo Robles, a présenté le projet 2.0 de ce qui sera le IVe Plan directeur de la coopération espagnole 2013-2016. Ces plans reposent sur les principes de la Déclaration de Paris sur l’Efficacité de l’aide (2005).

Pour mener à bien ses projets et ses activités, l’AECID a une grande structure extérieure, constituée de bureaux techniques de coopération, de centres culturels et de centres de formation, situés dans les pays où elle exerce ses activités. L’Agence dénombre en tout plus d’un millier d’employés, répartis entre le siège et ses centres à l’étranger.

Les organes directeurs de l’AECID sont le président et le Conseil d’administration. Les membres du Conseil sont nommés par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et leur fonction principale est d’approuver les objectifs et les plans d’action ainsi que son budget.

Comprendre la diplomatie culturelle hispanique (AECID)

La Direction des relations culturelles et scientifiques de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement) (AECID) compte parmi ses objectifs prioritaires la promotion et la diffusion de la culture espagnole, sous ses différentes formes et langues. À cette fin, elle œuvre en faveur de l’internationalisation de la culture, en s’efforçant de promouvoir l’insertion internationale de nos créateurs et industries culturelles, en facilitant la présence du secteur à des événements internationaux, en encourageant l’usage de la langue espagnole et des langues co-officielles de l’État, ainsi que la création de réseaux de connaissances internationaux auxquels participent des représentants espagnols, et en favorisant la mobilité des créateurs, des producteurs et des gestionnaires culturels. Pour l’exécution de la programmation culturelle à l’étranger, la Direction des relations culturelles et scientifiques dispose, en plus de ses services centraux au sein de l’AECID, d’un vaste réseau de représentations à l’étranger, formé par les ambassades et consulats et par le réseau des Centres culturels d’Espagne, présents en Amérique latine et en Guinée équatoriale, qui vise à défendre l’importance de la culture en tant que moteur du changement et du développement.

En 2012, 146 représentations diplomatiques ont mis en œuvre une programmation culturelle, en réalisant plus de 2 500 activités culturelles. En ce qui concerne les 18 Centres culturels d’Espagne, il convient de souligner qu’ils réalisent une programmation permanente de plus de 9 000 activités, et qu’ils accueillent près d’un million de visiteurs par an, devenant ainsi des espaces de référence dans les pays où ils sont implantés.

La Direction des relations culturelles et scientifiques se charge par ailleurs, en vertu du principe de l’unité d’action à l’étranger, de la coordination avec d’autres institutions de l’administration générale de l’État compétentes en matière d’action culturelle à l’étranger (Institut Cervantes, secrétariat d’État à la culture, AC/E, ICEX, etc.), et avec les Communautés autonomes et les organismes locaux.

Culture et Science AECID

 

Laisser une réponse