Marrakech, meilleure destination du tourisme de MICE

Une nouvelle distinction pour Marrakech. Cette fois-ci c’est pour ses prestataires dans le segment du MICE (Meetings, incentives, conferencing, exhibitions). La ville vient d’être désignée – au côté de New York – comme meilleure destination internationale de MICE par l’Association ibérique des voyages d’affaires (IBTA) et le magazine Travel Manager.

 

«C’est une distinction qui récompense l’ensemble des efforts fournis par les professionnels du tourisme depuis plusieurs années pour développer le segment», se réjouit Taoufik Madih, président de l’Association régionale des agences de voyages de Marrakech/Safi (ARAVMS) et vice-président du Conseil régional du tourisme.

«De par son positionnement stratégique, Marrakech dispose de plusieurs atouts et en premier lieu sa proximité avec l’Europe, son  infrastructure  hôtelière diversifiée et son expertise dans l’organisation de grands événements internationaux».

En effet, la cité ocre s’accapare de l’essentiel des opérations d’incentive et des congrès organisés au Maroc, cependant les réalisations restent en deçà des attentes des professionnels qui espèrent drainer des évènements de plus grandes envergures difficilement réalisables en raison de l’absence d’infrastructure  complémentaire. Marrakech milite pour un centre d’exposition permanent qui lui permettra d’accueillir des événements de la taille de la COP22 et pourrait devenir un carrefour pour l’ensemble du continent africain.

Pour rappel, la ville avait dû recourir pour cet événement à des chapiteaux édifiés sur la place Bab Ighli pour pouvoir abriter les travaux de ce rendez-vous planétaire. Cette démarche n’est malheureusement pas isolée. A Marrakech, des chapiteaux sont montés et démontés pour accueillir ces évènements avec des investissements non négligeables.

A chaque grand événement,  (COP22, Congrès des droits de l’Homme, la Conférence mondiale sur la migration prévue en décembre prochain), ce sont des millions de DH investis pour une structure éphémère. Si la présence du palais des congrès lui a permis d’attirer des manifestations à taille régionale, la ville souhaite se positionner pour les années à venir sur les événements planétaires.

 

Avec l’économiste

Laisser une réponse