Marrakech : La Fondation  » Trophée de l’Africanité  » honore SEM Mahamadou ISSOUFOU président de la république du Niger

Le Président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, ainsi que des personnalités, marocaines et africaines, ont été honorés, à Marrakech, à l’occasion de la 12ème édition des « Trophées de l’Africanité » en présence d’une forte délégation des futurs leaders africains et qui a eu lieu au Palais Impérial du Sofitel sous l’égide de la Wilaya de Marrakech Safi. La soirée a débuté par la projection d’un beau film documentaire  » La région de Marrakech Safi en Marche « et a été clôturée par un magnifique cocktail dînatoire offert par le splendide Palais du Sofitel. Suivi le lendemain par la signature du beau livre  » Livre de Prestige  » Marrakech Safi au restaurant ZUSHI bien connu dans la ville rouge  pour la qualité de sa cuisine asiatique.

 

Le président Issoufou, représenté par l’ambassadeur du Niger à Rabat, Salissou Ada, s’est vu ⁰⁹décerner le Trophée d’honneur en reconnaissance de son engagement pour l’indépendance énergétique et l’autosuffisance alimentaire du Niger à travers la réalisation du barrage de Kandaji. Cette distinction est aussi un honneur pour tout le pays du Niger. Président en exercice du G5 Sahel en janvier 2018, affirmant que 25 % du budget nigérien est consacré à l’éducation, rendue gratuite et obligatoire jusqu’à 16 ans et ayant renforcé l’enseignement de l’histoire des religions à l’école pour mieux contrer la radicalisation, Mahamadou Issoufou plaide pour un plus grande intégration économique dans la région pour favoriser le développement et offrir de nouvelles perspectives à la jeunesse africaine.

Le « Trophée de l’Africanité » a été également remis à Touria Ikbal, représentante du Conseil Régional pour son ouvrage « la Burda au désert » qui rend hommage aux valeurs spirituelles du soufisme à travers des tableaux et des textes, à Nadia Zad, pour sa ferme écologique de Chichaoua dédiée à la production de la spiruline, dont les bienfaits sur la santé de l’être humain sont incontestables, et à Diari N’Diaye, journaliste et militante mauritanienne pour la cause de l ‘enfant et de la  femme , qui est également présidente-fondatrice de l’ONG « EDFE » (Ensemble pour le Développement de la Femme et de l’Enfant).

Ce Trophée a été aussi attribué à Ali Ouhmid, président-fondateur de la Cour Africaine d’Arbitrage et de Médiation, créée le 6 avril dernier à Marrakech, à Abdelhakim Driouch, président de l’Olympic Club de Youssoufia pour son dévouement en faveur de la cause sociale et sportive au profit des jeunes de la ville de Youssoufia, à Bertin Léopold Kouayep, conférencier international et militant actif pour le rapprochement culturel entre le Maroc et le Cameroun, à Hamza Zreimek, jeune entrepreneur avec plus de 200 conférences  à son actif et offertes dans les universités et écoles supérieures pour les jeunes du Maroc, et enfin à Al Moubarak Al Haji Tiekoura originaire du Niger, pour son exemplarité de jeune leader et très apprécié en tant que président de la Confédération des Elèves, Etudiants et Stagiaires Africains Etrangers au Maroc (CESAM-Marrakech).

Dans des mots de circonstance, les lauréats ont tenu à exprimer leurs remerciements à la Fondation  qui œuvre à »l ‘Africanité » en faveur du développement de l’Afrique et de la consolidation de la solidarité entre les peuples du Continent. Depuis leur mise en place en 2014, les « Trophées de l’Africanité » ont récompensé plus d’une centaine de personnalités issues du monde socio-économique ou des diplomates, ambassadeurs ou encore de hautes personnalités du monde politique favorisant l’excellence du leadership africain au service du renforcement du partenariat et des échanges Sud-Sud dans un véritable esprit de fraternité et de solidarité.

Ils ont pour principe de rendre un vibrant hommage aux différentes initiatives socio-économiques ou culturelles en Afrique et de contribuer à mettre en exergue la créativité des acteurs africains et leur mobilisation constante au service du Continent et de la population africains.

Les Trophées de l’Africanité, désormais reconnus sur la scène internationale, sont un couronnement des efforts d’un engagement personnel ou communautaire dans le but d’améliorer les conditions sociales et humaines en Afrique.

A travers ces Trophées, prix inédit dans le Continent, la Fondation témoigne sa reconnaissance et son soutien aux initiatives qui contribuent à créer un cadre vertueux à la médiation, aux actions culturelles et socio-économiques, au développement humain, aux bonnes pratiques de la gouvernance et de la justice économique en hommage à la tradition africaine et à la sagesse du vivre-ensemble.

Lien du Livre de Prestige Marrakech Safi

 

Laisser une réponse