Les Français sont prisonniers de leur cartésianisme !

« Les Français sont prisonniers de leur cartésianisme. Ils ont le culte de la raison. À leurs yeux, leur position ne vient pas défendre leurs intérêts, elle est seulement l’expression d’une Raison transcendante, dont ils pensent être les seuls détenteurs.

En toute sincérité, ils sont aveugles au fait que, comme par hasard, cette rationalité sert leurs intérêts. Leur offrande faite à la déesse Raison, ils ne comprennent pas qu’on ne se rallie pas unanimement à leur point de vue, puisqu’il est rationnel.

À chaque fois qu’une prise de position française, logique par définition, est contrée, les Français sont confondus par ce qu’ils considèrent mauvaise foi ou stupidité : lorsqu’on est dans le vrai, le compromis n’est pas une option. »

C’est cela même qui fait sa force comme diplomate : « Je n’aime pas les mots vides de sens et les raisonnements fumeux qui trouvent parfois un asile dans les couloirs du Quai d’Orsay.

Je suis un diplomate qui fait mentir la réputation du Corps : j’aime la clarté, je respecte mes engagements et je ne mens pas. Je crois qu’à ce prix, le négociateur acquiert la confiance de son interlocuteur, avantage inestimable. »

Gérard Araud

En mai 2019, Gérard Araud (73) quittait ses fonctions d’ambassadeur de France aux États-Unis. La publication de ses mémoires, sous le titre Passeport diplomatique, advint en octobre 2019 chez Grasset. Gérard Araud poursuit son analyse lucide des affaires du monde à partir de la rentrée de septembre dans une chronique mensuelle pour Le Monde. Il vient d’être nommé également n°2 de Richard Attias & Associates, l’organisateur de sommets internationaux. Il habite aussi désormais l’Upper East Side, dans Manhattan.

Laisser une réponse