Information en français sur le Netball ( Pic Zimbabwe National Netball Team )

Information en français sur le netball

Description du netball

Le netball est un sport passionnant qui convient surtout aux filles et aux femmes. C’est un jeu d’équipe qui se distingue par la rapidité du lancer et de la prise de la balle, par le jeu du mouvement et des positions et aussi par une série de courses et de sauts.

Chaque équipe se compose de 7 membres qui doivent lancer une légère balle en cuir à l’autre bout du terrain afin de compter un point. Pour réussir un but, il suffit de lancer ou de tirer la balle dans use panier en filet suspendu au bout d’un poteau d’une hauteur de 10 pieds et situé à chaque extrémité du terrain. Le terrain du jeu consiste en une surface solide, de forme rectangulaire et délimitée par des lignes de démarcation.

Saviez-vous que…

Dans les pays du Commonwealth le netball est une activité féminine qui fait partie intégrante des programmes d’éducation physique et de loisirs. En Nouvelle-Zélands on compte environ 5,000 clubs; en Angleterre, le nombre des membres officiels de l’Association de netball s’élève à une dizaine de milliers. Dans les Indes occidentales et en Australie, le netball est le sport féminin le plus populaire.

Le netball est un sport de compétition: on organise des programmes de compétition dans tous les milieux, c’est-à-dire dans les communautés, les clubs, les écoles, les collèges, les universités, les usines et les compagnies enfin, dans les milieux urbain, régional, provincial, national et international.

La Fédération internationale des associations de netball organise et dirige le netball qui donne l’occasion aux femmes et aux jeunes filles de prendre part à des compétitions internationales.

Tous les quatre ans, on organise un tournoi mondial; cette grande compétition a lieu dans un pays différent chaque fois.

Saviez-vous qu’on pratique le netball au Canada?

Le jeu s’étend de plus en plus à travers le pays, grâce à l’établissement et à la mise sur pied de programmes de loisirs, scolaires et de communautés.

La Fédération de netball amateur du Québec, avec l’aide du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et de la Société des sports du Québec favorise le développement de ce sport, idéal pour la participation féminine.

Pratiqué au Canada depuis plus de quarante ans, le netball y connaît une popularité grandissante. Depuis 1979, une équipe nationale parrainée par l’Association canadienne de netball amateur (CANA) représente le pays au Tournoi mondial organisé tous les quatre ans. Le Canada a également envoyé une équipe en Australie en 1988, pour prendre part au tournoi de netball du Bicentenaire, commandité par Coca Cola. En outre, des équipes provinciales de l’Ontario, de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et du Québec se recontrent tous les ans dans le cadre de compétitions juniors et seniors. Enfin, des compétitions interligues et interclubs ont lieu hiver comme été dans ces provinces.

Le jeu

Le netball se pratique sur un terrain de 30,5m sur 15,5m et met en présence deux équipes de sept joueurs. Le but du jeu consiste à exécuter des passes jusqu’à ce que le tireur ou l’attaquant au but réussisse à envoyer le ballon à l’intérieur de l’anneau d’un diamètre de 38cm fixé à un poteau de 3,05m qui constitue le but adverse.

Au début de la partie et après chaque but marqué, le ballon est mis en jeu au moyen d’une passe à partir du centre. Le joueur de centre se tient à l’intérieur du cercle central et passe le ballon à l’un ou l’autre de ses coéquipiers admis dans la zone centrale. Toutefois, seuls les joueurs de centre sont autorisés à occuper la zone centrale avant le coup de sifflet qui signale la mise en jeu. Le ballon de mise en jeu doit être touché ou attrapé par un joueur se trouvant à l’intérieur de la zone centrale. Les centres de chaque équipe exécutent la mise en jour à tour de rôle.

Quand le ballon sort des limites du terrain, un retour en jeu est exécuté par un adversaire de l’équipe, la dernière à avoir touché le ballon, derrière la ligne, à l’endroit où le ballon a traversé celle-ci. Quand un joueur sort de sa zone réglementaire, l’équipe adverse obtient une passe à exécuter de l’endroit où l’infraction a été commise. D’autres pénalités sont imposées pour les infractions suivantes: ballon retenu plus de trois secondes, déplacement trop long avec le ballon, rudesse et non-respect de la distance minimum d’un mètre à conserver avec le joueur qui se trouve en possession du ballon. Le Règlement officiel de netball fournit des explications détaillées sur toutes les règles du jeu.

Les fonctions rattachées à chaque position

En netball, les zones de jeu sont déterminées très rigoureusement en fonction de chaque joueur. La zone de jeu du centre diffère beaucoup, par exemple, de celle du tireur au but, et chacune détermine dans une certaine mesure le rôle du joueur qui l’occupe. Il importe donc d’initier les joueurs à leurs fonctions respectives dès le début, pour qu’ils puissent utiliser leurs zones de jeu intelligemment et qu’ils évitent de cumuler deux rôles.

Le tireur au but

Le rôle du tireur au but ne se limite pas à tirer; il doit aussi marquer des buts. Seuls des exercices répétées lui permettront d’acquérir la précision dont il doit faire preuve constamment dans ses tirs. En outre, comme il doit pouvoir se libérer du défenseur adverse pour exécuter son tir, le tireur au bit doit apprendre à esquiver, à se fendre et à sauter efficacement à l’intérieur de sa zone.

L’attaquant au but

Règle générale, l’attaquant au bit agit comme deuxième tireur. Mais c’est de lui que dépend la marque quand le tireur n’est pas en forme. Sa zone de jeu réglementaire est beaucoup plus étendue que celle du tireur, ce qui implique une forme physique encore meilleure. Non seulement doit-il savoir tirer, mais encore doit-il faire preuve de variété et de précision dans les passes. Parfois, l’attaquant au but est appelé à recevoir des passes du centre, mail il s’agit là d’un rôle secondaire pour lui. Il doit surtout éviter d’empiéter sur les fonctions de l’ailier offensif et de se faire prendre en défaut, en s’éloignant trop du demi-cercle de but.

L’ailier offensif

Essentiellement, l’ailier offensif est là pour passer le ballon aux tireurs autour du but. Cette position exige donc de l’adresse dans la manipulation du ballon, la possibilité de varier les passes et une grande rapidité. Généralement, l’ailier offensif entre en jeu au moment de la passe du centre; il doit donc être capable de se libérer de différentes façons. Bien des ailiers offensifs oublient que leur tâche n’est pas complètement accomplie, tant que le ballon n’a pas traversé l’anneau. Une vigilance soutenue s’impose.

Le centre

Le seul nom de cette position suffit à évoquer les fonctions qui s’y rattachent. Le centre constitue le lien majeur entre les zones offensive et défensive. On confie cette position à un jouer discipliné, intelligent et en bonne forme, puisqu’il est chargé de participer aux manoeuvres aussi bien offensives que défensives, tout en couvrant le maximum de terrain dans les zones auxquelles il a accès.

L’ailier défensif

L’ailier défensif passe souvent inaperçu. En effect, quand il joue bien son rôle – lequel consiste à empêcher l’ailier offensif adverse de s’emparer du ballon, en particulier dans la zone offensive – ni lui ni son adversaire ne manipule beaucoup le ballon. Il faut une grande concentration et une détermination à toute épreuve pour occuper cette position. Il s’agit de suivre l’ailier offensif comme son ombre.

Le défenseur au but

La tâche du défenseur au but se résume principalement à empêcher l’adversaire de recevoir le ballon à l’intérieur de son demi-circle de but. Pour ce, il faut être capable de marquer l’adversaire, d’intercepter le ballon en sautant adroitement au besoin et d’attraper un rebond. Le défenseur au but doit bien connaître les règles relatives au contact et à l’obstruction. Il doit également surveiller sa position par rapport au but pour éviter d’encombrer les zones du centre et de l’ailier défensif.

Le gardien de but

Le gardien de but doit avoir une idée fixe: empêcher l’adversaire de marquer. Son pouvoir de concentration constitue sa qualité principale: une erreur ou un instant de distraction, et c’est un but probable pour l’équipe adverse. La priorité majeure du gardien de but consiste à empêcher le tireur adverse de recevoir le ballon dans son demi-cercle de jeu. A l’instar du défenseur au but, le gardien doit pouvoir intercepter n’importe quelle passe, de marquer l’adversaire et de sauter pour attraper ou frapper le ballon. Une grande taille représente un atout certain pour cette position.

Avec https://www.netballquebec.ca/
Laisser une réponse